TEST VTT WINORA DAKAR
Par Syouin
Vos Commentaires sur ce Test ICI
Condition de Test : La traversée de Pyrénées par la route des cols Winora Dakar... Taillé pour l'aventure ? Ci-dessous, mon humble avis de novice dans le monde du deux roues, agrémenté d'un retour sur expérience de ma traversée des Pyrénées par la haute route des cols. - Un vélo, confortable, tout équipé pour porter plein plein de matos, pendant plein plein de jour, et durant plein plein de kilomètres. Voilà quelle fut ma requête lorsque je me fis voler mon vieux compagnon de route pendant que je m'évertuais à faire des longueurs dans un bac de cinquante mètres rempli d'eau javellisée. Malheureusement pour moi, l'appel du large allait être plus grand que mon portefeuille, et mon portefeuille aussi large que les choix qui allaient se présenter à moi.... Impasse. Jusqu'à ce jour, où mes amis spécialistes dans le domaine de chez Alaska (Toulouse) me présentent ce petit bijou de chez WINORA. Le, DAKAR. Hein ? Winora... Connais pas. - En fait, Winora n'est rien d'autre que l'un des plus grands groupe européen dans le domaine du vélo. Winora développe de nombreuses marques, qui sont totalement indépendantes les unes des autres pour servir différentes cibles. Par exemple, le Wiener E. Bikeparts GmbH, en tant que grossiste qui alimente le commerce central européen de la bicyclette et gère la commercialisation de sa marque propre, les composants XLC. Le DAKAR ? - À première vue, de loin, pas de quoi casser trois pattes à un canard... Du moins, pour l'oeil inexpérimenté qu'était le mien. Puis, de plus près, agrémenter de la présentation d'un spécialiste celui-ci se révèle lentement. Sobre, au design néanmoins non-négligeable et bien placé, profilé pour fendre la bise, renforcé aux bons endroits et, doté de toutes les fixations nécessaires pour y adapter plein plein de matos. À l'avant et à l'arrière pour les portes-bagages, sur les cotés pour une béquille et encore un peu partout sur l'ensemble du cadre pour tout plein de choses que je n'ai pas encore découvertes. Une fourche autobloquante Suntour. Une potence ajustable. Un ensemble Shimano et deux grandes roues prêtes à manger du kilomètre. Le Prix : 499 euros Pas cher, effectivement. Mais une absence de garde-boue, un ensemble Shimano moyen de gammes (à mon avis suffisant) et un consommable pneumatique/freins d'entrées de gamme suffisent à expliquer cela. Pour moi, Banco ! J'y rajoute un porte-bagage arrière, une béquille latérale, deux gardes-boues, mes sacoches, et à moi les Pyrénées par la haute route des cols. Résultat = 700 km et 18 000 m+ en 7 jours avec une moyenne de 50 kilos de bagages sur ma monture + bibi, 83 kg. Durant cette épopée, je n'ai relevé aucun incident mécanique et aucune crevaison. La selle est relativement confortable et le positionnement ajustable et adapté au long parcours. Seule modification : inversement des plaquettes de frein av/ar et idem pour les pneus, qui à l'arrière s'usaient forcement plus rapidement. À noter : un système de valve automatique très sympa sur les chambres à air. Puis, face aux pourcentages importants que présentent les cols des Pyrénées un remplacement du petit plateau d'origine 26 dents par un plateau 22 dents. Un vrai soulagement pour mes ischios. Conclusion = À mon avis, le meilleur rapport qualité/prix du marché. Vous le trouverez en vente sur interner ou chez mes amis d' ALASKA à Toulouse : http://www.alaska-bc.fr/
Astuces Pratiques Rando Pédestres Art's Sauvages Nous contacter Liens Utiles La Tribu ? Raids-Expéditions Rando Hivernales Livre D'Or Tests Matos -NEWS--
-NEWS
Partager
Accueil Trails Running